Prime ministérielle honteuse

Publié le par patdinina972

Selon un arrêté en date du 30 jouillet 2007, une prime spécifique de 10 000 euros par personnes sera attribué pour les personnels de direction dans 56 établissements hospitaliers.
Cette attribution s'explique selon le ministre de la santé par la situation "particulièrement délicate" dans ces établissements. Les critéres de l'attribution sont :
-l'isolement géographique des établissements
-la situation financière délicate
-le climat social tendu.
On peut se poser des interrogations sur cette attribution.D'abord pour traiter de ce sujet aucune négociation préalable n'a été organisée. De plus, par cette indemnité, le Ministère indique sa volonté d'utiliser l'encadrement pour faire passer le malaise des professionnels de santé mais également les insuffisances des moyens budgétaires alloués aux hôpitaux. Enfin, cette mesure ne règle pas les problèmes récurrents et de fonds auxquels sont confrontés les établissements hospitaliers et leur personnels.
Après avoir développé une politique visant à fermer ou restructurer un bon nombre d'établissements dits de proximité, donner une prime aux différents directeurs pour aider à assumer l'isolement de ces établissements me parait incongru. 
Enfin, le climat social est également un critère! Si le personnel grève ou s'insurge contre des politiques qui leur semblent inadaptées, c'est qu'ils souhaitent comme bon nombre de citoyens une bonne qualité des soins. Est ce le personnel qui aggrave le climat social?
Cela semble être une provocation à l'égard des personnelsd es établissements dans lesquels les conditions de travail et d'exercice professionnel se dégradent.

La liste :
Centre hospitalier d’Hirson (02) ;
Centre hospitalier intercommunal des Alpes du Sud de Gap (05) ;
Centre hospitalier de Briançon (05) ;
Centre hospitalier de Brienne-le-Château (10) ;
Centre hospitalier de Lisieux (14) ;
Centre hospitalier de Pont-l’Evêque (14) ;
Centre hospitalier de Ruffec (16) ;
Centre hospitalier de Tulle (19) ;
Centre hospitalier départemental de Castellucio d’Ajaccio (20) ;
Centre hospitalier de Guéret (23) ;
Centre hospitalier de Montpon-Ménestérol (24) ;
Centre hospitalier de Sarlat (24) ;
Centre hospitalier spécialisé de Navarre d’Evreux (27) ;
Centre hospitalier de Carhaix-Plouguer (29) ;
Centre hospitalier de Quimperlé (29) ;
Centre hospitalier de Redon (35) ;
Centre hospitalier du Blanc (36) ;
Centre hospitalier intercommunal d’Amboise(37) ;
Centre hospitalier de Champagnole (39) ;
Centre hospitalier de Mende (48) ;
Centre hospitalier d’Avranches-Granville (50)
Centre hospitalier de Vitry-le-François (51) ;
Centre hospitalier spécialisé de Fains-Véel et Centre hospitalier de Bar-le-Duc (55) ;
Centre hospitalier de Cosne - Cours-sur-Loie(58) ;
Centre hospitalier de Dunkerque (59) ;
Centre hospitalier de Noyon (60) ;
Centre hospitalier intercommunal d’Alençon-Mamers (61) ;
Centre hospitalier de Flers (61) ;
Centre hospitalier de L’Aigle (61) ;
Centre hospitalier d’Arras (62) ;
Centre hospitalier général de Calais (62) ;
Centre hospitalier de Lens (62) ;
Centre hospitalier d’Issoire (63) ;
Centre hospitalier d’Orthez (64) ;
Centre hospitalier des Pyrénées de Pau (64) ;
Centre hospitalier intercommunal de la Haute-Saône (70) ;
syndicat interhospitalier de Montceau-les-Mines (71) ;
Centre hospitalier de Saint-Calais (72) ;
Centre hospitalier du Havre (76) ;
Centre hospitalier intercommunal de Poissy -Saint-Germain-en-Laye (78) ;
Centre hospitalier Nord-Deux-Sèvres (79) ;
Centre hospitalier de Montdidier (80) ;
Centre hospitalier de Tonnerre (89) ;
Centre hospitalier intercommunal de Belfort-Montbéliard (90) ;
Centre hospitalier intercommunal d’Aulnaysous-Bois (93) 
Centre hospitalier intercommunal du Raincy-Montfermeil (93) ;
Centre hospitalier intercommunal deMontreuil (93) 
Centre hospitalier de Saint-Denis (93) ;
Centre hospitalier Paul Guiraud de Villejuif(94) ;
Centre hospitalier Sainte-Marie de Grand-Bourg, Marie-Galante (971) ;
Centre hospitalier de Colson de Fort-de-France (972) ;
Centre hospitalier du Lamentin (972) ;
Centre hospitalier de La Trinité (972) ;
Centre hospitalier de Saint-Laurent-du-Maroni(973) ;
Centre hospitalier de Saint-Pierre-et-Miquelon(975

Publié dans Politique de santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean baptiste mansard 01/10/2007 14:01

De l'argent mal utilisé! Il serait plus judicieux de reunir cette prime qui au total serait égale à 560 000 euros et les investir dans certains hôpitaux!
Encore une fois, le personnel hospitalier se fait voler et narguer!